Cette semaine à Rabat #13

Comme toutes les semaines retrouvez nous avec la sélection maroscope des meilleurs moments culturels à Rabat. A l’occasion des fêtes de fin d’année les activités culturelles se feront rares cette semaine. Maroscope vous souhaite en tout les cas de bonnes fêtes de fin d’année à tous.
bonne

Théâtre : Klackage
Jeudi 30 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre Med V
klackage

Exposition: Escale au Maroc Saharien
Jusqu’au 5 février 2011 à l’espace d’exposition du Crédit Agricole
L’Agence du Sud organise en partenariat avec le Groupe Crédit Agricole du Maroc l’exposition «Escale au Maroc Saharien». L’exposition se poursuivra jusqu’au 5 février à l’espace d’exposition du Crédit Agricole à Rabat.

Exposition: André Elbaz
Jusqu’au 30 décembre 2010 à la Villa des Arts de Rabat
La Fondation ONA et le CCME organisent une exposition du peintre marocain André Elbaz à la Villa des Arts de Casablanca et à celle de Rabat jusqu’au 30 décembre. André Elbaz montre plus de 250 œuvres, couvrant plus d’un demi-siècle d’une carrière dédiée aux arts plastiques.

Exposition: Le Maroc et l’Europe, six siècles dans le regard de l’autre
Jusqu’au 31 décembre 2010 à la BNRM
Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, le Centre de la culture judéo-marocaine, la BNRM et le ministère délégué chargé de la Communauté marocaine de l’étranger présentent l’exposition itinérante «Le Maroc et l’Europe, six siècles dans le regard de l’autre». Elle est visible à la Bibliothèque de Rabat jusqu’au 31 décembre avant d’entamer une tournée internationale. Tél: 06 69-01-65-02

Exposition: Geste et portraits avec Omar Mahfoudi, Francesca Brenda Mitterand et Leïla Lebbar
Jusqu’au 29 janvier 2011 à la galerie Fan-Dok
fandok

Exposition : peintres marocains
Jusqu’au 14 janvier 2011 au CENTRE RUSSE de la SCIENCE et de la CULTURE

Exposition : Unifions nos voix pour la dignité
Jusqu’au 15 janvier 2011 au Café Weimar, Goethe-Institut Rabat
Amnesty International Maroc organise au Goethe-Institut Rabat une exposition de posters sur les questions des droits humains sur lesquelles travaille l’organisation et qui reflètent son histoire de militantisme pour consolider les valeurs humaines communes. Cette exposition, qui reste ouverte au public jusqu’au 15 janvier 2011, s’inscrit dans le cadre du programme de l’organisation concernant la célébration de la journée mondiale des droits de l’homme qui coïncide avec les festivités du cinquantième anniversaire d’Amnesty International.

Exposition: Nawal Sekkat
Jusqu’au 1er janvier 2011 à la galerie Mohamed El Fassi
sekkat

Exposition : Ataallah
Jusqu’au 8 janvier 2011 à la galerie Bab Rouah

Exposition: Salma Chraibi
Exposition à la galerie Bab el Kébir


Cette semaine à Marrakech

Cette semaine à Fès
Cette semaine à Essaouira
Cette semaine à Casablanca
Cette semaine à Tanger
Cette semaine à Agadir
Cette semaine à Meknès

Publicités

Cette semaine à Rabat #12

Comme toutes les semaines retrouvez nous avec la sélection maroscope des meilleurs moments culturels à Rabat. A l’occasion des fêtes de fin d’année l’activité culturelle est quelque peu réduite cette semaine. Maroscope vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année à tous.
bonne

Cinéma: Los olvidados
Lundi 20 Décembre 2010 à 17h à l’institut Cervantes
El Jaibo, un jeune adolescent s’échappe d’un centre de redressement et se réunit avec des amis pour former une bande dont il est le chef. El Jaibo tuera, en présence de Pedro, le jeune dont il pense être la cause de son incarcération. C’est une vision crue qui jette sans concessions un regard dur, tragique et poétique à la fois, sur la marginalité des enfants.

Cinéma: Hände weg von Mississippi
Mardi 21 Décembre 2010 à 18h au Goethe-Institut Rabat
Enfin les vacances! La petite Emma âgée de dix ans se rend chez sa grand-mère, Dolly, qui habite à la campagne. À peine arrivée, elle apprend que la jument Mississippi doit être vendue pour presque rien à un boucher. Dolly parvient à rassembler le peu d’argent dont elle dispose et c’est ainsi qu’Emma se retrouve inopinément propriétaire d’un cheval. Detlev Buck a filmé le sympathique roman pour enfants écrit par Cornelia Funke avec beaucoup de sensibilité et a rendu l’ambiance des vacances grâce à l’imagination dont il a fait preuve dans la mise en scène. Le film a reçu le Prix du cinéma allemand dans la catégorie du meilleur film pour enfants.

Soirée : La Nuit du Prix Al Farabi
Mercredi 22 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre national Mohammed V

«La Nuit du Prix Al Farabi» célèbre cette année l’artiste gnaoui Majid Bekkas qui recevra le Trophée Al Farabi pour la musique antique. Organisée conjointement par le Comité National de la Musique et son partenaire le Théâtre National Mohammed V, la soirée sera animée par le groupe des frères Akkaf et celui de Majid Bekkas, avec une fusion entre les deux en fin de concert.

Séminaire : Les relations Maroc–Europe, histoire et avenir
Mercredi 22 Décembre 2010 à 9h à l’auditorium de la bibliothèque nationale
L’ancienneté des rapports entre l’Europe et le Maroc et le rôle central qu’ils ont joué dans l’émergence du Maroc d’aujourd’hui constitue une donnée importante dans l’histoire de ces deux aires géographiques. Faites d’apports mutuels mais aussi de périodes de forte confrontation, marquées par l’épisode colonial, ces relations, largement étudiées par les spécialistes des deux rives, méritent d’être connues du grand public. Dans le cadre d’une exposition qui retrace les différents épisodes de cette histoire et permet de l’appréhender de manière plus sereine, un séminaire sur « Les relations Maroc – Europe : histoire et avenir », vise à contribuer au long travail, absolument nécessaire, de « déminage » des fausses représentations et des préjugés, sans lequel aucun avenir n’est possible. Organisé par la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), le Centre de la culture judéo-marocaine (CCJM, Bruxelles), et le Ministère délégué chargé de la communauté marocaine de l’étranger (MCMRE), le séminaire animé par de grands historiens offre une occasion de relire l’histoire Maroc-Europe, de réfléchir à ses enjeux, de penser à ses défis.

Théâtre : Klackage
Jeudi 30 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre Med V
klackage

Film documentaire : Histoire Tatouée, Bougafer 33 du réalisateur Ahmed Baidou
Jeudi 23 Décembre 2010 à 18h à l’auditorium de la bibliothèque nationale

Théâtre : Caïd des Caïds
Jeudi 23 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre Med V

Théâtre : Lahwawi Caïd N’sa de Ahmed Taïb ELALJ
Samedi 25 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre Med V

Exposition : peintres marocains
25/12/2010 – 14/1/2011 au CENTRE RUSSE de la SCIENCE et de la CULTURE

Exposition : «Unifions nos voix pour la dignité».
Jusqu’au 15 janvier 2011 au Café Weimar, Goethe-Institut Rabat
Amnesty International Maroc organise au Goethe-Institut Rabat une exposition de posters sur les questions des droits humains sur lesquelles travaille l’organisation et qui reflètent son histoire de militantisme pour consolider les valeurs humaines communes. Cette exposition, qui reste ouverte au public jusqu’au 15 janvier 2011, s’inscrit dans le cadre du programme de l’organisation concernant la célébration de la journée mondiale des droits de l’homme qui coïncide avec les festivités du cinquantième anniversaire d’Amnesty International.

Exposition: Nawal Sekkat
Jusqu’au 1er janvier 2011 à la galerie Mohamed El Fassi
sekkat

Exposition: MIMOUNI
Jusqu’au 23/12/2010 à la Galerie de l’Institut français de Rabat
mimouni

Dévorant, l’espace qui naît au regard de la lumière dont se saisit le peintre. La matière de la terre, tantôt sable tantôt argile, est un fleuve de couleur. Même si elle n’est pas nommée, c’est elle qui coule dans le geste du peintre qui lui assigne une mémoire immédiate et éternelle. Terre aussi de mots, le texte palimpseste parfois apparaît comme un ciel oublié qu’il faut reprendre et nommer de couleurs.

Exposition : Ataallah
Jusqu’au 8 janvier 2011 à la galerie Bab Rouah

Exposition: Salma Chraibi
à la galerie Bab el Kébir


Cette semaine à Marrakech

Cette semaine à Fès
Cette semaine à Essaouira
Cette semaine à Casablanca
Cette semaine à Tanger
Cette semaine à Agadir
Cette semaine à Meknès

Café Littéraire L21

café

Faire entrer la littérature marocaine et mondiale dans notre quotidien, partager le plaisir de lire, de découvrir des mondes nouveaux, des expressions inédites, regarder au-delà du miroir, c’est ce que le café littéraire, organisé en partenariat entre MLM Le Magazine Littéraire du Maroc et la Fondation ONA, nous propose. Une fois par mois, généralement un mardi, rendez-vous dans une ambiance conviviale et détendue pour parler et écouter, vivre, l’espace de quelques moments, une des jouissances qu’offre la vie: celle de se raconter des histoires. C’est dans cette optique qu’est né le Café L21 (L pour littérature, 21 pour vingt-et-unième siècle).

Expositions en ce moment

Exposition : Ataallah
Le Ministère de la Culture organise une exposition de l’artiste Ataallah du 17 décembre 2010 au 08 janvier 2011, à la galerie Bab Rouah, Avenue de la victoire, Rabat. Le vernissage de l’exposition aura lieu le vendredi 17 décembre 2010 à 18 h30, à la même galerie.

Exposition: Nawal Sekkat
sekkat

Le Ministère de la Culture organise une exposition de Nawal Sekkat du 14 décembre 2010 au 1er janvier 2011 à la galerie Mohamed El Fassi, 1 rue Ghandi – Rabat. Le vernissage de l’exposition aura lieu mardi 14 décembre 2010 à 18h30, à la même galerie. L’exposition est ouverte jusqu’au 1er janvier 2011 du mardi au samedi de 10h00 à18h00.

Exposition: Salma Chraibi
Le vernissage de l’exposition de l’artiste Salma Chraibi aura lieu le vendredi 10 décembre 2010 à 18 h 30, à la galerie Bab el Kébir.

Exposition: MIMOUNI
Jusqu’au 23/12/2010 à la Galerie de l’Institut français de Rabat
mimouni

Dévorant, l’espace qui naît au regard de la lumière dont se saisit le peintre. La matière de la terre, tantôt sable tantôt argile, est un fleuve de couleur. Même si elle n’est pas nommée, c’est elle qui coule dans le geste du peintre qui lui assigne une mémoire immédiate et éternelle. Terre aussi de mots, le texte palimpseste parfois apparaît comme un ciel oublié qu’il faut reprendre et nommer de couleurs.

Al Di Meola au Maroc

Rappelez-vous il y a un an, Al Di Meola avait séduit le public marocain lors de sa performance sur la scène de Mawazine. Le  »dialogue tissé entre sa guitare » et le luth de Saâd Chraibi résonne toujours dans les mémoires et cette rencontre entre deux hommes venus d’horizons différents mais parlant la même langue qu’est celle des notes restera à jamais indélébile.

De retour au Maroc pour une nouvelle expérience tout aussi détonante, le virtuose de la guitare s’est produit le jeudi 9 décembre au Théâtre Mohammed V de Rabat puis le vendredi 10 décembre au Mégarama de Casablanca, pour le plus grand plaisir des fans de ce musicien hors pair. Les deux spectacles produits par l’association  »Maroc Cultures » rentrent dans le cadre de sa tournée « World Sinfonia ». Une tournée qui vient consacrer un parcours parsemé de succès et de triomphes. Cela fait plus de 25 ans qu’Al Di Meola est incontestablement un des plus grands virtuoses du jazz instrumental contemporain. Sa grande technique et son talent aiguisé font de lui l’un des musiciens les plus en vue de la scène internationale. Considéré comme un géant de la guitare mondialement connu, le fils du New Jersey entame sa carrière en 1974 quand Chick Corea fait appel à lui pour être le guitariste du groupe «Return to Forever», le premier groupe de fusion des années 70.

Passionné par la musique country et attiré par le «picking » de Doc Watson, Al Di Meola se tourne à seize ans vers le jazz en découvrant Larry Coryell, qu’il suivra à New York pour bénéficier de ses conseils et de son expérience. En 1976, Al Di Meola trace son chemin pour devenir un géant de la guitare. Il collectionne les récompenses et les tournées, tandis que les albums se multiplient avec les plus grands musiciens de jazz-rock : Jan Hammer, Steve Gadd, Jaco Pastorius… Al Di Meola se produit avec les grandes stars de la guitare dont le doyen Les Paul, mais aussi John McLaughlin et Paco de Lucia avec qui il forme, au début des années 1980, le « Super Guitar Trio», connu pour son enregistrement en live de l’album Friday Night in San Francisco.

Il sera ensuite l’instigateur de plusieurs formations comme le Al Di Meola Project en 1985, le Rite of Strings, trio formé avec Stanley Clarke et Jean-Luc Ponty ou le Al Di Meola World Sinfonia 2000. Ce groupe, qu’il considère comme le meilleur de sa carrière, composé du guitariste Hernan Romero, est largement influencé par le tango argentin d’Astor Piazzolla. Al Di Meola, dans son œuvre ne reste pas limité à un seuil genre mais introduit de nouvelles sonorités venues de musiques étrangères. Attiré récemment par les sonorités orientales, Al DI Meola a fait appel à l’instrumentation électronique, notamment le  »synclavier ».

Il incorpore des rythmes latino-américains dans son album «Orange and blue». L’œuvre d’Al Di Meola a été de nombreuses fois consacrée. On cite la distinction du meilleur guitariste de jazz qui lui a été décernée quatre fois par les lecteurs de Guitar Player Magazine.

source: lematin.ma

Cette semaine à Rabat #11

Comme toutes les semaines retrouvez nous avec la sélection maroscope des meilleurs moments culturels à Rabat. Cette semaine Pierre Palmade sera de passage à Rabat avec son nouveau one man show.
pierre palmade

Cinéma : soirées des films au Mini parc
Tous les lundis à 18h00 au Mini parc Youssoufia
Entrée libre. Tél.: 05 37 73 26 50

Conférence : le discours au féminin
Mardi 14 Décembre 2010 à 19h00 à l’institut Cervantès

Conférence: De la Nahda à la Nayda. La littérature, c’est notre affaire à tous
En partenariat avec Magazine Littéraire du Maroc Café L21
Mardi 14 décembre 2010 à 18h30 à la Villa Des Arts de Rabat

Stand Up : Pierre Palmade
Mardi 14 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre Med V
palmade

Conférence : Tarek, scénariste de bande dessinée et auteur jeunesse
Mercredi 15 Décembre 2010 à 16h à la Médiathèque de l’institut français
Tarek est scénariste de bande dessinée, auteur jeunesse et photographe. Diplômé de la Sorbonne en histoire médiévale et en histoire de l’art, Tarek est également l’auteur d’un livre d’art sur les graffitis à Paris paru en 1991 – Paris Tonkar aux éditions Florent Massot. Cet ouvrage est devenu une référence pour les spécialistes de «l’art urbain».

Festival du court métrage espagnol
Mercredi 15 Décembre à 19h00 à l’institut Cervantès

Concert : Touria Hadraoui, chant Malhoun
Mercredi 15 Décembre à 20h00 à la Salle Gérard Philipe
hadraoui

Une rencontre musicale entre Touria Hadraoui avec son chant malhoun et arabo-andalou et deux percussionnistes français , Cyril Cambon et Fréderic Bousquet qui ont une approche novatrice de la musique en générale et de la percussion en particulier.

Concert : Paname Swing – JAZZ
Jeudi 16 Décembre 2010 à 20h00 à la Salle Gérard Philipe

Rencontres philosophique avec Ali Benmakhlouf. « Le droit et le corps : perspectives contemporaines »
Jeudi 16 décembre 2010 à 18h30 à la Villa des Arts de Rabat
La bioéthique se développe aujourd’hui en mettant au devant de la scène les questions relatives au don d’organe, à l’assistance médicale à la procréation, aux tests génétiques. Comment le droit parvient-il à faire justice au corps ? Comment éviter l’instrumentalisation du corps, sa non patrimonialité? A partir d’exemples récents, la conférence présentera les enjeux contemporains liés au respect du corps.

Danse : Angel Corella Spectacle de Danse Contemporaine Espagnole
Jeudi 16 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre Med V

Récital : Marie Girbal et Sanae Zanane
Vendredi 17 Décembre 2010 à 20h à la Salle Gérard Philipe

Concert : Soirée Al Andalibayne
Samedi 18 Décembre 2010 à 20h00 au théâtre Med V

Concerts de Atmoshear, Lazywall et Alea Jacta Est
Samedi 18 Décembre à Ecole Mohammedia d’Ingénieurs à 18h
Fondé en 2005 à l’initiative d’une poignée d’amoureux de Rock Metal, « ATMOSPHEAR » a connu, à ses débuts, les mêmes problèmes d’agencement que n’importe quel autre groupe de musique. Problèmes de Line-Up, d’engagement des musiciens, d’identité propre, il est aujourd’hui consolidé par la réunion de membres pionniers et de nouveaux musiciens.

Cinéma : Un homme qui crie
17 Décembre Salle Hollywood : Salé 18H30
18 Décembre Salle 7e Art : Rabat 18H30
19 Décembre Salle Gérard Philipe : Rabat 18H30

Exposition : Abderrahmane Ouardane
Jusqu’au 14/12/2010 à la Galerie Bab Rouah – Rabat

Du 25 novembre au 14 décembre 2010, L’exposition s’inscrit dans la continuité de sa caravane “GRIFFES DE LUMIERE” qui a déjà fait escale à Tournon sur Rhône, Monaco , Antibes , Paris, et qui se dirigera en décembre prochain à Martigues puis à Marseille avant de s’arrêter en été à Mont Réal. Aux côtés de toiles de peinture Ouardane expose des insllations et des sculptures.

Exposition : Leila Sadel, Tout ce que l’on fait est sur fond de silence, Photographie, installations et vidéos
Jusqu’au 17/12/2010 au cube
Photographies, installations et vidéos retracent le regard singulier et fragmenté de l’artiste lors de sa résidence artistique effectuée à l’espace d’art Le Cube au Maroc. Un travail sur sa perception des lieux et son entendement de la langue arabe. Le Cube – independent art room (au Centre Autrichien) 2, rue Benzerte, 1er étage, Rabat – visites sur rendez-vous Tél: 06 51 65 85 61

Exposition: MIMOUNI
Jusqu’au 23/12/2010 à la Galerie de l’Institut français de Rabat
mimouni

Dévorant, l’espace qui naît au regard de la lumière dont se saisit le peintre. La matière de la terre, tantôt sable tantôt argile, est un fleuve de couleur. Même si elle n’est pas nommée, c’est elle qui coule dans le geste du peintre qui lui assigne une mémoire immédiate et éternelle. Terre aussi de mots, le texte palimpseste parfois apparaît comme un ciel oublié qu’il faut reprendre et nommer de couleurs.


Cette semaine à Marrakech

Cette semaine à Fès
Cette semaine à Essaouira
Cette semaine à Casablanca
Cette semaine à Tanger
Cette semaine à Agadir
Cette semaine à Meknès

Cette semaine à Rabat #10

Comme toutes les semaines retrouvez nous avec la sélection maroscope des meilleurs moments culturels à Rabat. Cette semaine le jazz est à l’honneur au théâtre national Mohammed V avec un concert du célèbre guitariste Al Di Meola.
Al di meola

Cinéma : soirées des films au Mini parc
Tous les lundis à 18h00 au Mini parc Youssoufia
Entrée libre. Tél.: 05 37 73 26 50

Opéra : Journées Culturelles Bulgares avec l’opéra national de Sophia
6/12/2010 à 20h au théâtre Med V
Des chefs d’œuvres d‘Opéras, Opérettes et Ballets Classiques Avec la participation des Solistes de l‘Opéra National.
sophia

Concert : Al di Meola
9/12/2010 à 20h au théâtre Med V
Al Di Meola est né le 22 juillet 1954 à Jersey City (New Jersey) aux Etats-Unis. Après un passage par la batterie dès son plus jeune âge, Al se laissera finalement, comme beaucoup de ses futurs compères, inspirer par les Beatles au point de se mettre à la guitare à l’âge de 9 ans ! Dès lors, il prendra des cours à domicile jusqu’à son quinzième anniversaire où il jouera en public lors d’un concours. La suite De plus en plus passionné par le jazz, Al Di Meola fait son entrée dans la célèbre Berklee College Of Music en 1971, mais son passage ne sera que de très courte durée puisqu’il la quittera presque aussi sec pour rejoindre Barry Miles qui lance alors un groupe pionnier, puisque précurseur de ce qui deviendra la fusion. Finalement, Al reviendra en cours (encore en coup de vent) en 1974 pour étudier les arrangements. Avant d’être courtisé par Chick Corea pour jouer au sein de son groupe «Return To Forever». De cette expérience, Al se fera un nom, reconnu pour et par son jeu déchaîné.

Vernissage: Vicente Aleixandre
9/12/2010 à 19h à l’institut Cervantes
vicente

Concert : Airs célèbres du répertoire italien avec Maurizio Colacicchi et Gianfranco Cappelluti
9/12/2010 à 20h à la Salle Bahnini
italie

Le duo de musique de chambre composé par le pianiste Maurizio Colacicchi , qui accompagnait en tournée le célèbre baryton verdien Piero Cappuccilli, et par le baryton Gianfranco Cappelluti propose au public de Rabat et aux amateurs des airs célèbres un programme passionnée de la tradition aussi bien que la maîtrise des compositeurs modernes.

Projection de films/discussion : André Elbaz
10/12/2010 à 18h30 à la Villa des Arts de Rabat
el baz

Théâtre : Malhama Allah Ala Lmaghrib
11/12/2010 au théâtre Med V

Théâtre : Le Tribunal des Animaux
12/12/2010 à 11h
Lors de la fête de la forêt, célébrée par un groupe d’animaux, se fit entendre, le bruit d’une scie électrique c’est l’homme qui massacre l’environnement. L’arbre appelle les animaux…

Atelier fresque
12/12/2010 à 15h à la Villa des Arts de Rabat
De grandes toiles collectives seront réalisées à partir d’un thème choisi par le groupe préalablement initié au broyage de la couleur. N.B / LES ATELIERS PROPOSES S’ADRESSENT AUX ELEVES DES ECOLES, COLLEGES ET UNIVERSITES.

Film: Miel
11/12/2010 au 7e art et 12/12/2010 à la salle Gérard Philipe

Exposition: Hassan Tagmouti et Abesslam Sayhi
Vernissage: Mardi 7 Décembre 2010 à 18h00 – Du Mardi 7 au Samedi 18 Décembre 2010 – Visite: de 9h00 à 18h00 au théâtre Med V

Exposition: peintres marocains
Jusqu’au 9/12/2010 au CENTRE RUSSE de la SCIENCE et de la CULTURE
Adresse : 12, Avenue de la Victoire (Chariaa Annasr), Rabat
Téléphone : 05 37 70 95 10/11

Exposition : Benyounes Amirouche
Jusqu’au 12/12/2010 à la Galerie Mohamed El Fassi

Exposition : Abderrahmane Ouardane
Jusqu’au 14/12/2010 à la Galerie Bab Rouah – Rabat

Du 25 novembre au 14 décembre 2010, L’exposition s’inscrit dans la continuité de sa caravane “GRIFFES DE LUMIERE” qui a déjà fait escale à Tournon sur Rhône, Monaco , Antibes , Paris, et qui se dirigera en décembre prochain à Martigues puis à Marseille avant de s’arrêter en été à Mont Réal. Aux côtés de toiles de peinture Ouardane expose des insllations et des sculptures.

Exposition : Leila Sadel, Tout ce que l’on fait est sur fond de silence, Photographie, installations et vidéos
Jusqu’au 17/12/2010 au cube
Photographies, installations et vidéos retracent le regard singulier et fragmenté de l’artiste lors de sa résidence artistique effectuée à l’espace d’art Le Cube au Maroc. Un travail sur sa perception des lieux et son entendement de la langue arabe. Le Cube – independent art room (au Centre Autrichien) 2, rue Benzerte, 1er étage, Rabat – visites sur rendez-vous Tél: 06 51 65 85 61

Exposition: MIMOUNI
Jusqu’au 23/12/2010 à la Galerie de l’Institut français de Rabat
mimouni

Dévorant, l’espace qui naît au regard de la lumière dont se saisit le peintre. La matière de la terre, tantôt sable tantôt argile, est un fleuve de couleur. Même si elle n’est pas nommée, c’est elle qui coule dans le geste du peintre qui lui assigne une mémoire immédiate et éternelle. Terre aussi de mots, le texte palimpseste parfois apparaît comme un ciel oublié qu’il faut reprendre et nommer de couleurs.


Cette semaine à Marrakech

Cette semaine à Fès
Cette semaine à Essaouira
Cette semaine à Casablanca
Cette semaine à Tanger
Cette semaine à Agadir
Cette semaine à Meknès