Installations de Feu au Oudayas

29 et le 30 Mars à partir de 19h Les Oudayas

Installations de feu à la Kasbah des Oudayas par la Compagnie CARABOSSE

Créée en 1988, la Compagnie Carabosse mène un travail de création collective autour de la flamme. La démarche consiste en la transformation poétique d’espaces publics en jouant avec l’architecture, les échelles, les perspectives, les sonorités, les cheminements. Du feu sous différentes formes, scénographié sur diverses inventions métalliques rubigineuses. Le feu ; celui qui éclaire et rassure, celui qui réchauffe et apaise. Le feu, comme vocabulaire d’un langage poétique ; le feu, voilà le matériau primordial de l’écriture de la compagnie Carabosse. De Brighton à Huê, de Madrid à Lyon, de Ouagadougou à Moscou, ces magiciens de la flamme jouent avec les centres des villes, les parcs ou les jardins, qu’ils transforment en espaces de rêverie. Et le public déambule au sein de spectacles magiques sans paroles ou presque, au milieu de chandeliers géants, de braseros ou de fontaines incandescentes. Automates, funambules et musiciens se mêlent encore au parfum doux de la cire chaude, pour que s’accomplisse finalement un voyage visuel, sonore et sensoriel. Ce collectif d’artistes jouera avec le feu, l’air, l’eau et la ferraille et nous conduira, pour notre plus grand plaisir, à la redécouverte de lieux que nous connaissons déjà, que nous apprécions et que nous aimerons davantage encore.

SPECTACLE GRATUIT

Publicités

Cette semaine dans les villas des arts

La 4ème conférence du cycle « Sexualité, Art et Culture »

A près le succès des conférences précédentes avec Ahmed Farid Merini, Mohamed Nedali et Driss Ksikess, sur ce thème, Youssef Wahboun, abordera ce thème par des réflexions sur l’érotisme dans la peinture marocaine.
Selon Youssef Wahboun, l’érotisme impulse des pratiques plastiques très diverses, allant de l’abstraction constructiviste au photomontage, en passant par le collage et la sculpture.
Qu’en est il du figuratif ? Se présente-t-il comme un prolongement de la thématique de la peinture orientaliste ? ….

Date : mercredi 27 mars 2013
Heure : 18h30
Lieu : Villa des Arts de Rabat

Conférence pédagogique : « Vivre les valeurs pour promouvoir un système éducatif isomorphe et efficient…» – Madame Colette Aoun

Jamais sans doute, autant qu’aujourd’hui, le besoin d’une éducation aux valeurs ne s’est fait sentir dans les établissements scolaires. Il nous semble que l’école, toute entière, à travers toutes les disciplines et tout l’enseignement qu’elle divulgue, forme un lieu privilégié pour une pédagogie d’apprentissage des valeurs afin de former des élèves « de valeur ».

Comment intégrer l’enseignement des valeurs dans le cadre de l’enseignement-apprentissage scolaire? C’est à cette question que l’intervenante va essayer de répondre en alliant étroitement la théorie éthique aux différentes pratiques pédagogiques…

Biographie de la conférencière : La conférencière Madame Colette Aoun La Conférencière est Docteur en pédagogie de l’Université Paris 7, consultante spécialisée en pédagogie du projet, en didactique de l’oral et en évaluation. Elle est Maître de conférences à l’USJ (Institut Libanais des Educateurs), Conseillère pédagogique à l’ASG (Antonine Sister School – Ghazir) et dans plusieurs établissements scolaires libanais, Membre de la commission des nouveaux programmes CNRDP et formatrice des formateurs (CNRDP – UNESCO).

Date : mercredi 27 mars 2013
Heure : 19h00
Lieu : Villa des Arts de Casablanca
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Le français dans tous ses états

Le français dans tous ses états, manifestation littéraire itinérante, vise à promouvoir les littératures francophones de tous horizons. Organisée par l’Institut français du Maroc avec le soutien de l’Ambassade de Suisse au Maroc et de la Délégation de la Wallonie-Bruxelles à Rabat, elle rassemble des auteurs reconnus autour du thème de l’autobiographie et de l’autofiction.

Mardi 26 mars
Scholastique Mukasonga Rencontre au collège Chaiir El Hamra, Marrakech

François Bon Formation des enseignants de lycée, Tanger

Mercredi 27 mars
François Bon Formation des enseignants de l’université, Meknès

Jeudi 28 mars
Scholastique Mukasonga Rencontre à l’Université Chouaib Doukkali,El Jadida
François Bon Formation des enseignants de l’université, Meknès

Samedi 30 mars
François Bon Formation des enseignants de l’université, Fès

Vendredi 5 avril
Tierno Monenembo Rencontre à l’Université Mohammed 1er, Oujda

Samedi 6 avril
Tierno Monenembo Rencontre avec les étudiants du Cours de langue de l’Institut français, Oujda

Lundi 15 avril
Etienne Schréder Atelier à l’Institut national des beaux-arts, Tétouan

Jeudi 18 avril
Etienne Schréder Rencontre à l’Université Hassan II – Mohammedia, Casablanca
Atelier à l’École supérieure des beaux-arts, Casablanca

Vendredi 19 avril
Etienne Schréder Rencontre à l’Université Chouaib Doukkali, El Jadida

MAÏDO PROJECT AU PIETRI

MAÏDO PROJECT EN PARTENARIAT AVEC L’INSTITUT FRANCAIS DE RABAT
Au Pietri Mardi 26, vendredi 29 et samedi 30 mars 2013 à partir de 21h00

Aido

Le projet Jungle Beat du groupe Maïdo Project puise ses sources d’inspirations aux confins de l’electro (Jeff Mills, Bjork, Gotan, Project, Saint Germain,…), de la world music (Dhafer Youssef, Shakti, Anouar Brahem,…) et du Jazz (Miles Davis, John Scofield, Bugge Wesseltoft,…). Ils nous invitent à un voyage à travers différents rythmes, climats et couleurs sublimés par la chanteuse Monica Shaka.


http://www.myspace.com/

Vidéo de la semaine #16

Bureau de concerts, maison de production et label, Accords Croisés axe principalement son travail sur la recherche et la promotion des grandes voix du monde, représentatives d’une culture, d’une esthétique et d’un courant. Voix du sacré ou voix du peuple, voix véhiculant une tradition ou voix transculturelles, voix jeunes ou mûres, rauques ou virtuoses, toutes ces voix font entendre les voix de ceux qui les ont désignées pour les représenter.

Point de rencontre pour ceux que la voix et ce qu’elle véhicule fascine, Accords Croisés développe son action dans trois directions principales :

1. La production d’artistes signés permettant à des grandes voix représentatives d’une culture, d’une esthétique et d’un courant, de développer leurs carrières en étant accompagnés dans leurs projets.

2. La production de rencontres et de créations résultant d’un long travail de collaboration entre des créateurs venus d’horizons différents, autour d’un projet commun et pouvant être précédées ou prolongées de créations scéniques.

3. La production discographique : permettant de  » remettre la musique dans la vie des artistes ou des gens pour lesquels ils s’expriment ». Grâce à une véritable mise en espace du son, ces livres disques, richement documentés, permettent une approche aussi intelligente que sensorielle de ces  » autres musiques « .

L’oeuvre de Djalâl ad-Dîn Rûmî

Eva

Eva de Vitray-Meyerovitch (1909-1999) fut docteur en islamologie, chercheuse au CNRS dont elle dirigea le service des sciences humaines, traductrice et écrivain, professeur à Al Azhar et publia au total une quarantaine d’ouvrages et de nombreux articles. Elle a le mérite d’avoir fait découvrir les écrits de Djalâl ad-Dîn Rûmî grâce à ses traductions en français au plus grand nombre. En France, ce fut elle qui traduisit l’œuvre de Rumi du persan (iranien) au français et commenta la quasi-totalité de ses ouvrages. Elle contribua également mieux à appréhender le soufisme, qui représente la dimension mystique et universelle de l’islam. Découvrez le destin hors du commun de cette femme.

Le Message: Chronique d'un lecteur musulman

Eva de Vitray – Meyerovitch. Un nom inconnu pour une grande partie des musulmans. Un nom a rallonge, un peu complexe, aux origines diverses, à particule sentant la bourgeoisie française du début du siècle.

Sous ce nom d’allure original se cache une femme tout aussi originale. Une musulmane, ayant marqué son temps, de part sa foi, son engagement, ses travaux. Pourtant inconnu de la communauté. Et cette originale nous présente un livre intitulé: « Islam, L’autre Visage ». Y’a t-il plusieurs visages dans l’islam? Plusieurs facettes? Si oui quelle est la bonne, quelle est la mauvaise? En tout cas surement pas celle que les médias mettent un avant , ni même celui qu’on prêche dans nombres de mosquée ou que l’on retrouve sur les étagères des musulmans.

Eva de Vitray nous monte une facette de notre religion, spirituelle, portée sur le cœur, de recherche et de méditation, de rapprochement avec Dieu.

Voir l’article original 291 mots de plus

Jeu de go

Cela fait maintenant un an que j’ai connu ce jeu de stratégie (un des plus important) par l’intermédiaire d’une amie. On peut y jouer sur le site http://www.gokgs.com/ une sorte de mIRC dédié au GO, où des joueurs de toute nationalité peuvent jouer ensemble.

Vous pouvez visiter la page de l’association pour la promotion du Go au Maroc pour découvrir des gens partageant la passion du jeu près de chez vous
Fileshttp://www.facebook.com/groups/progoma/10151497748223781/?notif_t=group_activity. L’association est membre de la fédération internationale de go depuis 1999.
Association pour la promotion du Go au Maroc
C/O Mr. Araki, BP2020 Hay Riad, Rabat, Maroc

Enfin, un Manga japonais a été créé spécialement pour la promotion du jeu de GO sous le nom de HIKATU NO GO (le GO de Hikaru).

Lien Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_de_go
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Joueuse_de_go

Cycle du cinéma féminin au Cervantes

L’Institut Cervantes de Rabat nous invites à découvrir du 18 au 26 mars, le cycle de cinéma ESPACE FÉMININ. Des films réalisés par des femmes, mais pas uniquement pour les femmes chaque jours à 19h00

18 mars : Cosas que nunca te dije
19 mars : Tres días con la familia
22 mars : El cielo gira
25 mars : Siete mesas de billar francés
26 mars : De tu ventana a la mía

18 mars : Cosas que nunca te dije

19 mars : Tres días con la familia
|youtube=http://www.youtube.com/watch?v=m4WaiNvS7BE]

22 mars : El cielo gira

25 mars : Siete mesas de billar francés

26 mars : De tu ventana a la mía