Vertiges dans la ville

Exposition : Vertiges dans la ville de Javier Galván Guijo et Brahim Benkirane

Jusqu’au 12 Mars 2016 à la galerie Fandok

Tiananmen

Tous deux ont été habitués à d’autres vertiges que photographiques, l’un est architecte de formation et l’autre pilote de course automobile dans une ancienne vie.

Tous deux ont vu filer bien des images avant de s’arrêter pour en prendre et peut être qu’ils ont voulu saisir quelque chose de ce vertige de leurs vies antérieures.

L’exposition « Vertiges dans la ville » propose les travaux de deux photographes talentueux:

Brahim Benkirane nous présente une série de photographies réalisées à Casablanca, série qu’il a décidé de prendre sur les chemins qu’il emprunte dans le quotidien dans sa voiture et comme il les voit toujours filer, il a peut être eu envie de les saisir filantes.

Javier Galván Guijo quant à lui nous présente une sélection de photographies prises à des moments différents et dans plusieurs villes. Missionné à Oran, à Beijing, aux îles pacifiques … pour ramener des photographies de bâtiments patrimoniaux espagnols, il en a profité pour saisir des images pour son propre plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s