Théâtre AJRU

En Janvier 2016 une nouvelle association de théâtre a vu le jour ! Après avoir travaillé plusieurs années comme metteur en scène et professeur de théâtre, Marike Minnema a fondé l’association de théâtre AJRU.

Projets sociaux

Actuellement Marike est en train de faire le théâtre de l’opprimé avec des mères migrantes à Taqqedoum. Ce projet est en collaboration avec l’association GADEM. L’objectif est de donner une espace pour s’exprimer et de réfléchir sur les problèmes sociaux que vivent les femmes. Fin Avril les femmes partageront leur questions et dilemmes dans une pièce théâtrale.

Cours de théâtre

La première séance pour des cours de théâtre auras lieu lundi 1 février à Rabat à 19h00. Vous pouvez vous inscrire par mail. Ces cours de théâtre serons focaliser sur retrouver sa propre voix, sur la créativité et sur l’art politique.

Ateliers de théâtre de l’opprimé

Des ateliers de théâtre focalisés sur les techniques de théâtre de l’opprimé seront  planifier.

Cours de théatre

Publicités

LA3BODABA

15ième édition de LA3BODABA

Vendredi 21 juin 2013
Goethe-Institut Rabat, RdC/salle
30 Dh public, 15 Dh étudiants et sans emploi
Tél. + 212 537 732650
mueseler@rabat.goethe.org

La compagnie DABATEATR présente la quinzième édition de son évènenement mensuel LA3BODABA, organisé en partenariat avec le Goethe-Institut. Pour clôturer sa deuxième saison, LA3BODABA accorde une carte blanche à l’artiste franco-italienne Bonelli-Bassano de Berlin. Le résultat de cette résidence sera présenté le vendredi 21 Juin à 20 heures.

Bonelli-Bassano performera une chronique fragmentaire d’une ville et de ses rencontres, dans laquelle sons, corps et textes se mêlent. D’autres voix sont venues s’y ajouter, celle de Fatima Zohra Lahaoutar ainsi qu’un texte et la voix de Rachid Ali El Adouani.

Bassano a suivi des formations en piano, histoire musicale, voix, théâtre et danse dans divers pays (Argentine, Burkina Faso, France, Allemagne et Turquie) et y présente ses spectacles et performances qui sont caractérisés par l’interdisciplinarité et la composition instantanée en danse et en voix. « Entre matériau et sens, le langage demande à s’incarner dans une voix, un corps. S’il n’y a pas de mots exclusivement poétiques et d’autres destinés à la vie quotidienne, comme il n’y a pas de mouvements de danse et d’autres de non-danse (…) »
Bassano vit et travaille à Berlin

Les billets sont disponibles sur place.
Tarif normal: 30 Dh
Tarif réduit: 15 Dh (étudiants, sans emploi et enfants)

« La chute » au Théâtre Mohamed V à Rabat

LA CHUTE
interprétée par Sophia Hadi
Le 6 juin 2013 à 20 heures 30 au Théâtre Mohamed V à Rabat

LA CHUTE d’Albert Camus, interprétée par Sophia Hadi, mérite vraiment d’être vue par  les femmes et les hommes de notre pays que le syndrome du complexe de l’autre (l’étranger), n’a jamais réussi à atteindre. Malheureusement ce syndrome,  ce complexe d’infériorité par rapport à ce qui vient de l’étranger, continue de faire des ravages en complexant l’élite marocaine francophone, qu’elle soit issue de la classe sociale, aisée et bien élevée, qui dirige le pays, économiquement et politiquement, ou celle, née subitement d’un arrivisme ravageur à tous les niveaux.

Les ateliers artistiques des villas des arts de Rabat et Casa

Des ateliers originaux ayant pour objectif d’explorer le processus d’apprentissage et de création.

Atelier « APPRENDRE A REGARDER UNE ŒUVRE D’ART » avec Rim Laabi

Apprendre à regarder une œuvre d’art, d’outiller  le regard et l’ouvrir vers ses préférences dans la vision sensible de l’art. L’Atelier « Apprendre à regarder »  réponds à ces questions en offrant au regardeur une manière d’approcher les œuvres, de pénétrer dans leur intimité à travers une introduction à l’histoire des arts depuis  le pariétal à l’art contemporain.
Les caractéristiques plastiques des mouvements définissent la nature du support des œuvres, le format, la technique plastique, le sujet ou genre, la composition plastique, le dessin linéaire ou sculptural, la couleur et la lumière.

Lieu : Villa Des Arts de Rabat
Pour tout renseignement ou inscription, veuillez contactez le (+212) 537 66 85 79 à 82.

Atelier «théâtre pour enfants»
La communication par le théâtre – Académie de Théâtre Helen O’grady

L’Académie de Théâtre Helen O’grady est une institution internationale qui offre des formations en communication par le théâtre pour les enfants et les adultes. Présente dans plus de 23 pays dans le monde, l’académie est en partenariat avec la Villa des Arts de Casablanca pour offrir pour la 1ère fois son programme au Maroc.
Ce programme utilise l’art dramatique pour faciliter la communication et renforcer la confiance en soi chez les participants. Les techniques utilisées ainsi que le déroulé du cours selon la méthode Helen O’grady permet aux élèves de s’ouvrir à leur entourage, canaliser leurs énergies, améliorer leurs expressions orales et découvrir l’art dramatique. Tout cela dans la joie et la bonne humeur. Apprentissage, divertissement et enthousiasme sont les mots clés de ce cours qui est lancé pour la première fois en exclusivité à la Villa des Arts.

Public – 4 niveaux différents :
– Niveau 1 : de 5 à 8 ans
– Niveau 2 : de 9 à 12 ans
– Niveau 3 : de 13 à 18 ans
– Niveau 4 : Adulte

Jour et heure :
– Mercredi de 14h30 à 15h30 pour le niveau 1
– Mercredi de 15h30 à 16h30 pour le niveau 2
– Mercredi de 16h30 à 17h30 pour le niveau 2
– Mardi de 19h30 à 20h30 pour les adultes

Lieu : Villa des Arts de Casablanca
Tarif : 1050 DH par trimestre

Atelier Djembe – Association Matissa
Animateur : Robert Singi

Instrument de percussion, le Djembé est apparu en Afrique au XIIIe siècle. Il se joue dans diverses occasions de célébrations avec des rythmes particuliers à chaque occasion. Il est presque indissociable de la danse africaine dont les phrases du soliste marquent les pas, commence à s’exporter en dehors de l’Afrique dès les années 50. En 1980, le djembé conquit le monde. Nous proposons cet atelier de Djembé pour les jeunes qui désirent s’ouvrir sur d’autres rythmes selon une méthode pédagogique basée sur le conte.

Date :
Tous les mardis de 17h00 à 18h00
Tarif : 600 dhs/trimestre
Lieu :
Villa Des Arts de Rabat

Art plastique – Tawfik Chichani
Thème de l’année la bande dessinée et l’Illustration

La bande dessinée, l’illustration est un univers enfantin avec des personnages inventés, des histoires magiques et des univers fantastiques.
Ce sera un atelier marquant car cet univers de la bande dessinée et de l’illustration provoque d’une manière extrême l’imagination des enfants. C’est un bon prétexte également pour entrer dans la mythologie, les histoires populaires dont la vie marocaine est remplie.

L’atelier se déroulera en 3 étapes :

Première étape : apprendre à dessiner d’une façon académique mais en même temps d’une façon fantastique : dessin, perspective, ombres et lumières, contraste, etc
Deuxième étape : approfondir la recherche des personnages et de l’univers fantastique en appliquant les techniques et les savoirs faire appris pendant la première étape
Troisième étape : réalisation d’histoires inventées ou illustration de couverture et d’images pour des livres imaginaires, en utilisant plusieurs méthodes et plusieurs matières.

L’objectif de cet atelier restera l’apprentissage et la réalisation de tableaux d’arts plastiques qui seront exposés en fin d’année et qui suivront ce thème.

Jour et heure : Tous les samedis de 9h30 à 11h00 et de 11h00 à 12h30
Lieu : Villa des Arts de Rabat
Age : enfants de 5 à 15 ans
Tarif : 900 dhs/trimestre

Atelier «Arts plastiques»

Pour l’apprentissage des différentes techniques des Arts Plastiques.

Animateur : Said Raji
Jour et heure : Tous les samedis de 10h00 à 11h30
Lieu : Villa des Arts de Casablanca
Age : Enfants de 5 à 15 ans
Tarif : 300 dhs par mois

Atelier «Théâtre pour enfants» – Avec Saloua Regragui

Du théâtre pour développer les qualités personnelles telles que la découverte de Soi, l’écoute de l’autre…

Jour et heure :
– Initiation : mercredi de 14h30 à 16h00 et samedis de 9h30 à 11h00
– Formation : mercredi de 16h00 à 17h30 et les samedis de 11h00 à 12h30

Lieu : Villa des Arts de Rabat
Age : Enfants à partir de 7 ans
Tarif : 900 dhs/trimestre

Pour tout renseignement ou inscription aux ateliers à la Villa des Arts de Rabat, veuillez contactez le (+212) 537 66 85 79 à 82.

Atelier «Théâtre pour enfants »

Théâtre « Ouverture» ou l’art pour se faire entendre
Direction Brigitte Chadilla Fekrane

Cet atelier utilise les arts du théâtre contemporain, ou plus exactement, des dramaturgies plurielles, ce qui permet à chacun la possibilité d’une rencontre singulière, la possibilité d’un dialogue avec l’autre, la possibilité de trouver sa place sur la scène théâtrale, comme sur celle de la vie et donc la possibilité de « dire » pour se faire entendre.
L’atelier est ouvert à tous ; Il n’est pas question d’âge ou de niveau, mais de maturité et d’investissement.

Jour et heure : Tous les mercredis de 14h00 à 16h00 ou de 16h00-18h00.
Lieu : Villa des Arts de Rabat
Tarif : 900/trimestre

Atelier « Capoeira » Association MATISSA

La  Capoeira est une forme de danse-lutte créée à l’origine par les esclaves au Brésil. Cet art combine, chant, dance, percussions et jeu-combat au cours duquel les participants rivalisent et ce avec adresse, élégance et malice.

Jour et heure : Tous les Samedis :

– Groupes de percussion de 13h30 à 15h00
– Groupes Capoeira/Maculele de 15h00 à 17h00

Lieu : Villa des Arts de Rabat
Age : Tout public
Tarif : 600/trimestre

Pour tout renseignement ou inscription aux ateliers à la Villa des Arts de Rabat,

veuillez contactez le (+212) 537 66 85 79 à 82.

Machri9a l Anwar

Le programme de la manifestation artistique Machri9a l Anwar qui aura lieu à la Fabrique Culturelle des Anciens abattoirs aujourd’hui Samedi 2 mars 2013

Toute la journée: Graffitis, expo, souk associatif.

14H Cirque, Scène ouverte, Parkour
15H Marionnettes
16H Improvisation théâtrale
17H Koulchi ichta7 (Danse)
19H Concerts

Venez nombreux!

Le Théâtre Marocain

Présenté par : Ahmed Massaia, Critique de théâtre, ancien directeur de l’ISADAC

I – Quelques repères chronologiques
1913 : – Inauguration du Théâtre Cervantes à Tanger par l’Etat Espagnol.
1920 : – Inauguration du Théâtre Municipal de Casablanca par le Maréchal Lyautey.
1923 : – Visite de la 1ère troupe Egyptienne au Maroc.
1924 :- Journées de troupes égyptiennes au Maroc, en particulier celle de Fatima Rouchdi.
1934 :- Publication du 1er texte dramatique : La victoire du droit par Abdelhalek TORRES, grand
nationaliste marocain.
1935 :- Construction du Théâtre Municipal d’El Jadida.
1949 :- Constitution de la 1ère troupe radiophonique : « Troupe d’interprétation arabe de Radio
Maroc ».
1952 :- Création de la Troupe Badaoui.
1953 :- Création du Centre Marocain de recherches Dramatiques (CMRD) par le Ministère de la
Jeunesse et des Sports.
1956 :- Création de la « Troupe Attamtil Al Maghribi » « Troupe du Théâtre Marocain » par les services de la Jeunesse et des sports sous la direction de André Voisin et Charles Nugue. Appellation donnée par le prince Moulay Al Hassan le 5 Novembre 1957. Elle sera ensuite dirigée successivement par Pierre Mauduit, Brahim El Ouazzani, Albert Botbol, Mohamed Al Farah et Pierre Lucas. Participation de la « Troupe du Théâtre Marocain » au Festival de Paris (Représentations données par la troupe au théâtre Sarah Berndhart ).
1957 :- Premier Festival National du Théâtre Amateur
1958 :- 2ème tournée de la troupe Attamtil au théâtre National à Paris et à la foire internationale de
Bruxelles.
1959 :- Constitution de la Troupe Al Ouafaa de Marrakech sous la direction de Mohammed El Fatouaki et Abdelmajid El Yahyaoui..
1959 :- Création à Rabat, par le Ministère de la Jeunesse et des Sports du « Centre d’Art Dramatique » en remplacement du CMRD.
1962 :- (14 Mars) Inauguration du Théâtre National Mohamed V dont la direction fût attribuée à Monsieur Célerier.
1964 :- Nomination de Monsieur Aziz Seghrouchni, à la tête du Théâtre National Mohamed V.
1965 : – Nomination de Tayeb Seddiki à la tête du Théâtre Municipal de Casablanca (jusqu’en
1977).
1966 :- Constitution de la Troupe Maamora. ( dissolution en 1974).
1969 :- Création de la Troupe du Petit Masque, compagnie théâtrale pour les jeunes installée au
Théâtre National Mohamed V.
1974 :- Création de la Troupe « Masrah Ennas » (le théâtre des gens) sous la direction de Tayeb
Saddiki.
– Création par le Ministère des Affaires Culturelles de la Troupe Nationale de Théâtre au
Théâtre National Mohamed V ( Elle devient par la suite la troupe du Théâtre National
Mohamed V).
1974:- Création de la Troupe El Elj
1976 :- Abdelhak Zerouali crée le « Théâtre individuel ».
1980 :- Création de la Troupe « Le Théâtre 80 » sous la direction de Saad Allah Aziz et Khadija
Assad.
1986 :- Refonte des programmes scolaires : intégration de l’enseignement du théâtre au primaire et
au secondaire.
– Création de l’Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle
(ISADAC).
1987 :- Création de la Troupe « Le Théâtre d’Aujourd’hui » sous la direction de Touria Jabrane et
de Abdelouahed Ouzri.
1988 :- Création du Fituc à Casablanca (Festival International du Théâtre Universitaire de
Casablanca).
1990 :- 2ème Colloque National sur la Culture Marocaine.
– Création d’une commission du théâtre. Recommandation essentielle: Nécessité d’élaborer
une loi organisant les métiers du théâtre.
– Création de la Troupe du Théâtre National Mohamed V
1991 :- (Février) Journée d’étude organisée par le Ministère des Affaires Culturelles sur la situation
du théâtre au Maroc (projet de loi).
– Création de la Troupe « Masrah Al Hay » ( Le Théâtre du quartier) sous la direction de Ajil
Abdelilah et Hassan Foulane.
1992 :- (14 Mai) Lettre Royale adressée au 1er Colloque sur le Théâtre Professionnel tenu à
Casablanca.
1993 :- Création du Syndicat National des Hommes de Théâtre.
1998 :- Création du 1er Théâtre privé « Le Mogador » de Tayeb Saddiki.
– Réflexion sur le « Statut pour l’artiste », journées organisées par le Ministère des Affaires
Culturelles en collaboration avec l’UNESCO.
– Création du Fonds d’aide à la création théâtrale.
– Création du Festival National du Théâtre Professionnel de Meknès.
2000 :- Création de six Troupes régionales.
:- Statut de l’artiste – Couverture médicale
2009 :- (12 septembre) Inauguration par Sa Majesté Le Roi Mohamed VI du Théâtre Mohamed VI à Casablanca

II – La Journée Mondiale du Théâtre
La Journée Mondiale du Théâtre est créée à Vienne en 1961 par l’Institut International du Théâtre, organisme dépendant de l’UNESCO. Elle donne l’occasion à tous les artistes de théâtre de marquer leur présence par des manifestations artistiques à travers le monde le 27 Mars de chaque année.
Durant cette journée, plusieurs manifestations sont organisées à travers le monde par les hommes de théâtre pour marquer leur présence et leur contribution au développement culturel. Une personnalité internationale de renommée mondiale est désignée par l’Institut International pour rédiger un Message International qui diffusé à travers le monde. Jean Cocteau fût la première personnalité à rédiger ce message en 1962. En 2006, c’est le mexicain Victor Hugo Rascon Banda qui eut l’honneur d’adresser ce message au monde.
Dans notre pays et à l’instar de tous les pays du monde, cette journée est fêtée chaque année par des manifestations généralement organisées par le Ministère de la Culture ainsi que ses délégations et quelques associations théâtrales.

III – Le Festival National du Théâtre Professionnel
Créé en 1998 par le Ministère de la Culture, le Festival National du Théâtre Professionnel a coïncidé avec l’institution du Fonds d’aide à la création et à la diffusion du théâtre par le Ministère de la Culture sous l’instigation du Syndicat National des professionnels du théâtre, la réflexion sur le statut de l’artiste et la reconsidération de la fonctionnarisation de l’artiste, essentiellement les lauréats de l’ISADAC ( Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle), ce qui a permis à ces derniers de former des troupes et d’insuffler un souffle nouveau au théâtre marocain.
Le Festival National du Théâtre Professionnel, couronnement de la saison théâtrale, a permis aux compagnies théâtrales de faire connaître au public de nouvelles compagnies, de jeunes comédiens, des metteurs en scène et des scénographes tout en donnant une autre opportunité aux anciens de montrer leurs nouvelles créations tant aux jeunes artistes qu’au public.
Ce rendez-vous annuel récompense à chaque édition les artistes en leur donnant des prix décidés par un jury composé de professionnels du théâtre et nommé par le Ministère de la Culture.
En 2006, le grand prix fût attribué à « L’Bsaïtiya » de la troupe Ibdae Drama de Marrakech

Caravane Azalai à Tanger du 14 au 17 novembre

Azalaï, Caravane des Arts en Places Publiques est accueillie à Tanger du 14 au 17 novembre avec le concours de la Cinémathèque de Tanger, du Théâtre Darna, de Scènes du Maroc, de la Librairie des Colonnes, Fondation Elisa Chimenti, Lilith, de la Direction du Ministère de la Culture.

Visite du Camion Expo : place el Massira

mercredi 14 novembre
10h-12h : groupes sur réservation
17h- 20h : inauguration

jeudi 15 novembre :
14h-16h : groupes sur réservation
18h-21h : grand public

vendredi 16 et 17 novembre :
10h-12h : groupes sur réservation
18h-21h : grand public

Spectacles

– le 16 novembre place El Massira à partir de 16h
Karakiz, Marionnettes Géantes de Marrakech, Collectif Eclats de Lune
Kalimate Atfale, Atfale Al Madina
La vie tendre et cruelle des animaux sauvages, Cirque Azeïn

– le 17 novembre jardin de La Mandoubia à partir de 16h
Histoires et légende de Tanger, Coopérative Dakirat Al Mostakbal
Les Gaspard, Divine Quincaillerie

Ateliers

Mercredi 14
groupe 1 : de 13h- 16h Acrobaties aériennes et musicales à la Délégation de la Culture
groupe 2 : de 13h- 16h Manipulateurs / corps manipulés au Théâtre Darna.

Jeudi 15
groupe 1 : 16h- 19h Acrobaties aériennes et musicales à la Délégation de la Culture
groupe 2 : 16h- 19h Manipulateurs / corps manipulés au Théâtre Darna

Vendredi 16
13h-15h30 : Fabrication et manipulation de marionnettes au Théâtre Darna.

DABATEATR

Toutes les soirées sont programmées à partir de 20h à la Salle Gérard Philipe de l’Institut Français de Rabat.

La Compagnie DABATEATR présente la 29ème édition de DABATEATR Citoyen, du 5 au 10 novembre 2012, une édition spéciale Migration organisée en partenariat avec le Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants. Pour cette édition, DABAMUSICA vous invite le lundi 5 novembre à un concert de Reggae Fusion avec The Minority Globe, un groupe constitué d’artistes originaires de différents pays africains et issus de divers univers musicaux. Les soirées PROJECTION vous proposent trois rendez-vous. D’abord les mardi 6 et mercredi 7, vous êtes invités à découvrir le résultat photo et audiovisuel / multimédia d’un atelier de deux mois organisé sous le thème de la migration et encadré par la photographe Leila Alaoui. Le jeudi 8 novembre, la salle Gérard Philipe accueillera le court-métrage «Visa de retour ». Ce court-métrage, qui sera présenté en présence de son réalisateur tunisien Walid Fellah, montre le vécu d’une jeunesse qui veut partir ailleurs à la recherche d’un avenir meilleur. Quant à MALINE LEBLAD, cette édition est issue d’un atelier d’écriture qui a réunit des participants de DABATEATR, du GADEM et d’ailleurs, et explore, sans surprise, le thème de la migration. La mise en scène de cette édition a été confiée à Ali Elbouhali assisté par Mohammed Saufi. Vous verrez sur scène des comédiens de DABATEATR et des comédiens stagiaires invités par le GADEM.

____________________________________________

PROGRAMME DE L’EDITION DE NOVEMBRE 2012

** DABAMUSICA
*Lundi 5

The Minority Globe
Concert de Reggae Fusion

Seront sur scène : Reuben Yemoh Odoi – Ghana – (composition, chant, guitare); Essi Kodzo Mawuli – Togo – (Guitare basse); Peter Chimezie Nwaelim – Nigeria – (Clavier) ; Diambouila Massamba Rudelphe Gaël – Congo – (Guitare Solo); Deklo Kodjo Timothée – Togo – (Batterie et percussion).

The Minority Globe:
Groupe fondé en 2009 et formé de musiciens de divers horizons géographiques et tendances musicales. Il joue des styles variés et complémentaires comme le Reggae, l’Afro-Beat, de la World Music, en passant par la Pop, le R&B, ou le Slam. Ce groupe de musique s’est réuni autour de combat comme celui pour la dignité des minorités opprimées et donne la parole aux migrants en situation irrégulière provenant du continent africain.

**PROJECTION I
*Mardi 6

Projection photographie
Présentation du travail de l’atelier photographie mené par Leila Alaoui (Maroc) en présence des participants (internationaux).

Le projet:
Un projet multimédia autour du thème des migrations et de la situation des migrants au Maroc, notamment d’origine d’Afrique subsaharienne. Pendant deux mois, un atelier dirigé par la photographe Leila Alaoui (http://leilaalaoui.com/) a réunit des personnes d’origines géographiques différentes ayant en commun de vivre au Maroc et de vouloir partager leur vision sur les migrations à partir d’expériences personnelles et de rencontres.

La projection : Seront présentés les résultats des travaux photographie réalisés au sein de l’atelier. Les thèmes traités tourneront autour de la vie quotidienne comme la vie quotidienne de migrants dans le quartier de Takadoum (Sébastien) ; la vie quotidienne de migrants militants (William), la célébration de la fête de l’indépendance nigérienne (Cynthia), un regard sur la communauté subsaharienne au Maroc (Ghyzlaine), un regard sur l’interculturalité au Maroc (Rose), etc.

** PROJECTION II
*Mercredi 7

Projection vidéo / multimédia
Présentation du travail de l’atelier vidéo / multimédia mené par Leila Alaoui (Maroc) en présence des participants (internationaux).

La projection :
Seront présentés les travaux vidéo/multimédia réalisés au sein de l’atelier. Les participants vous proposent de découvrir une série de portraits montrant la vie quotidienne, les difficultés, mais aussi un travail sur l’intégration (Pierre), une enquête sur les questions de racisme et de diversité au Maroc (Amat), etc.
Leila Alaoui vous présentera son travail sous forme d’une installation sonore et image autour de témoignages de vie de personnes en migration, leur trajet et leur situation au Maroc, mais aussi les violences dont elles peuvent être victimes. (Leila Alaoui)

** PROJECTION III
Jeudi 8

– Visa de retour
Court métrage
Réalisateur: Walid Fellah (Tunisie)

Visa de retour :
Réalisé en août 2012 par le réalisateur Walid Fellah, Visa de retour est un court-métrage qui montre le vécu d’une jeunesse qui veut partir ailleurs à la recherche d’un avenir meilleur.

En pleine révolution tunisienne, des jeunes, au risque de leurs vies, ont voulu tenter leur chance et pris le large pour rejoindre la rive nord de la Méditerranée. Ce film nous dévoile aussi l’autre aventure qui commence pour ceux qui réussissent à arriver à destination, expérience soldée de succès pour certains et espoirs déchus pour d’autres.

– Boat4people
Présentation du projet international Boat4peope (Afrique-Europe).
Coordinateur: Nicanor Haon

Le court-métrage Visa de retour sera suivi par la présentation de Boats4people en présence du coordinateur Nicanor Haon et au travers d’un teaser du projet.
Le projet Boats 4 People est né de la mobilisation d’une dizaine d’associations africaines et européennes contre les milliers de migrants qui chaque année, meurent en Méditerranée aux frontières de l’Union européenne. Face à ces trop nombreux naufrages, au silence des pays d’Europe qui se ferment dans leur refus d’accueillir les réfugiés, face aux politiques répressives qui criminalisent de plus en plus les migrations vers l’Europe, ces associations ont souhaité agir pour revendiquer une Méditerranée solidaire et passer à l’action.

En 2012, une flottille de la solidarité en Méditerranée, a parcouru la Méditerranée pour dénoncer l’hécatombe qui a lieu dans les eaux méditerranéennes, exercer un droit de regard citoyen sur les zones maritimes dans lesquelles se produisent des naufrages, récolter des témoignages et diffuser de l’information sur ce qui se passe en Méditerranée, et rappeler à tous les exigences du droit de la mer, ainsi que du droit d’asile. (http://www.boats4people.org/index.php/fr/)

** MALINE LEBLAD
Vendredi 9 et samedi 10

Thème du mois: La migration
ONG invitée du mois: Le Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants

*************************************************
Les billets sont disponibles sur place 30 à 40 minutes avant le début des spectacles.

15 dirhams étudiants et sans emploi
30 dirhams tout public.

LA3BODABA

LA3BODABA est organisé en partenariat avec le Goethe-Institut. Tous les rendez-vous artistiques de cette édition sont prévus au Goethe-Institut de Rabat. LA3BODABA est organisé en deux étapes. D’abord, « T-Wiza », une résidence de trois semaines accordée à une ou plusieurs personnes provenant de différents domaines artistiques. Ensuite, les « Temps DART », deux jours de restitution pour les artistes ayant bénéficié de la résidence artistique, mais aussi l’occasion d’accueillir des d’autres représentations, des débat et des moments forts en convivialité provocant la rencontre avec un environnement de citoyens et professionnels soucieux d’échange et d’expérimentation.

Résidence T-WIZA : Du 1 au 30 octobre
Pour sa première édition de la saison, la résidence artistique T-Wiza a été accordée au collectif Hammadi Boujmal / Peppermint Candy. Les artistes offriront une performance musicale composée de chants et de rimes.

Lecture : « Le premier amour »
Mardi 30 octobre, 20h
Texte : Samuel Beckett
Lecture : Comédiens de DABATEATR
Lieu : Goethe-Institut de Rabat

Restitution des artistes LA3BODABA
Mercredi 31 octobre, 20h
Collectif Hammadi Boujmal / Peppermint Candy
Spectacle : Performance musicale composée de chant et de rimes.

Les billets sont disponibles sur place : Tarif normal : 30 Dh. Tarif réduit : 15 Dh (étudiants, sans emploi et enfants)